L’équipage

L’ÉQUIPE SALARIÉE

L’ANKOU (Bretagne)

Isabelle GEORGES, présidente

Depuis 48 ans, j’évolue dans un milieu convaincu de notre capacité d’être humain à tisser ensemble, à relier, à créer du sens, à produire du bien collectif. D’abord avec mes parents par leurs implications associatives et mutualistes. Avec mes parents, toujours dans leur capacité d’accueillir, d’aimer, d’écouter, de soutenir quiconque croisera leur route. Avec mon père, forestier amoureux et respectueux de la nature. Avec mon conjoint, chercheur qui consacre sa vie professionnelle à une meilleure compréhension de notre monde économique. Avec mes enfants, qui m’apprennent chaque jour des nouvelles manières de tisser. Avec mes expériences professionnelles de dirigeante d’entreprises de l’économie sociale et solidaire depuis 25 ans. Avec les effervescents, fondateurs de la coopérative funéraire qui m’imbibent de leur fécondité d’analyse, d’angles de vue. Et avec toutes ces personnes que je croise quotidiennement dans la coopérative funéraire qui tissent ensemble et avec délicatesse les funérailles de leurs proches. Donc moi c’est Isabelle, 48 ans, en apprentissage perpétuel de tissage.

JEOSEUNG SAJA (Corée)

Greg NIEUVIARTS, conseiller funéraire /effervescent

Réalisateur et monteur de film documentaire pendant 20 ans, j’ai scruté et questionné l’homme et son cadre de vie. L’idée d’une coopérative funéraire à Rennes est venue percuter cette ligne de vie. Elle m’apportait la possibilité d’être acteur pour un projet innovant, porteur d’éthique et de solutions à hauteur de ce que nous sommes, des hommes et des femmes. Elle me permet d’imaginer des lendemains en écho à mes désirs.

MOT (Syrie)

Gilles RIOT, conseiller funéraire

Une grande partie de ma vie se partage aujourd’hui entre mes activités musicales et funéraires. C’est un carrefour d’aventures humaines jonché d’enseignements et d’émotions.
Salarié de la Coopérative, mes points de vue et façons de procéder s’harmonisent avec celles des autres membres pour une vision des choses qui me semble juste.

LES EFFERVESCENT.E.S

XARGI & NGA (Sibérie)

Maïwenn VIVIER, consultante en stratégie de formation

A la coop fun, ce que j’aime, c’est qu’on explique tout. Avec simplicité, sans détour, en toute transparence. La mort d’un proche peut parfois devenir un moment de vie lumineux. Elle nous rappelle aussi qu’on est encore là. Sur le fil du monde, bien en vie.

BAIAME & WULUWAID (Australie)

Vincent THIERRY, directeur d’un pôle personnes âgées en CCAS

Je suis monté dans le bateau de la coop fun pour voir, un jour, un cercueil tiré par un vélo à Rennes mais aussi pour la dimension communautaire et innovante du projet. Au fil de l’eau, je découvre la richesse inépuisable du funéraire, la profondeur d’un domaine qui touche le sens de la mort et de la vie.

IZANAMI (Japon)

Louise KATZ, éditrice de revue culinaire

Cofondatrice du resto-revue La Grenouille à Grande Bouche, dont je suis la rédactrice en chef, j’aime manger, lire et écrire. Au sein de la coopérative funéraire, je partage des lectures, des idées et des histoires et participe en diverses occasions à mettre cette belle aventure en mots.

BARON SAMDI (CaraÏbes)

Marine FRUGÈS, artiste visuelle

Designer graphique, illustratrice, plasticienne et enseignante en écoles d’arts, j’ai rejoint le projet de la coopérative par besoin de créativité, poésie (voire fantaisie)
sur un sujet trop automatiquement représenté dans notre société par la destruction et l’austérité.
J’y ai découvert un équipage génial, sensible, intelligent, plein de vies !

AZRAËL (Moyen-Orient)

Adélaïde FICHE, paysagiste

Paysagiste, j’ai à cœur de semer des fleurs dans les cimetières pour que les proches se réapproprient ce lieu rempli de vies passées, et qu’elles continuent de s’entremêler à celles des vivants. Je suis membre de la coopérative car elle prend soin des vivants et des défunts à toutes les étapes de la séparation.

MARZANNA (Pays slaves)

Virginie GUILLERMET, auxiliaire de vie

Je suis auxiliaire de vie, je prends soin quotidiennement de personnes en situation de fragilité. Bienveillance, écoute et humanité sont au coeur de mon métier. Et je suis effervescente à la coopérative funéraire pour porter ces mêmes valeurs dans l’accompagnement des défunts et des vivants.

ANUBIS (Egypte)

Isabelle BERTRAND, chef d’agence d’une mutuelle

Responsable de l’agence Mutuelle des Pays de Vilaine à Rennes, j’écoute et accompagne les adhérents à différents moments de leur vie, pour les naissances, les maladies et aussi la mort. Au sein de la Coopérative Funéraire, grâce au collectif, je contribue à ce que chacun puisse vivre ce moment le plus paisiblement possible et en accord avec ses valeurs.

MICTECACIHUATL-CATRINA (Mexique)

Evelyne MOQUET, célébrante, aide à la personne

La Coop Fun constitue pour moi un choix, une opportunité et une alternative écologique, humaine et aussi économique. Cette démarche diffère fondamentalement de ce qui se fait habituellement dans le domaine funéraire.
C’est aussi un regroupement de personnes riches et sensibilisées à plein de sujets de la vie. Isabelle et vous toutes et tous m’avez apporté énormément.

LA FAUCHEUSE (Europe)

Alexandra VIRIET, responsable de gestion

Formatrice vacataire et responsable de gestion, j’ai rarement assisté aux enterrements des gens que j’ai aimés. Je suis pourtant devenue membre de la coopérative, séduite par l’enthousiasme d’Isabelle Georges.
J’y ai appris à envisager la mort autrement et suis touchée par la place donnée à ces hommes et femmes qui nous quittent.

LUISON (Amazonie)

Nelly LECHAPLAIN, facilitatrice de coopération

Professionnellement j’accompagne les projets collectifs et les démarches coopératives. Je suis actrice de mon territoire comme élue municipale et adjointe à la vie locale, associative et citoyenne. Coopératrice convaincue, je suis persuadée que ce modèle qui permet à des salariés, des usagers, des partenaires de s’approprier collectivement la gouvernance d’une entreprise est vertueux pour favoriser les transitions économiques, sociales et écologiques.

HEL (Scandinavie)

Peggy TÉTU, faiseuse de son, réalisatrice radio

Le récit de vie, ça éclaire … « Ai-je fait ce que j’aurais dû, et qu’est-ce qui restera au-delà de moi ? ». J’ai investi le projet de la Coop Fun parce que vivre un deuil ou l’anticiper pose ces questions. En réponse, on peut le vivre sereinement. Ce qui doit se transmettre se transmet.
Les histoires de vie ont un début et des pointillés ; il s’agit de faire le lien. Dont acte.

YAMA (Inde)

Marie-Renée BRIAND, Penser global, agir localement

Salariée de la mutuelle des pays de vilaine depuis 1985, Marie-Renée en est aujourd’hui la directrice. A l’image de sa mutuelle Marie-Renée est une actrice de sa région. En accompagnant le projet de la coopérative funéraire de Rennes, La mutuelle à travers elle investit pour qu’une coopérative funéraire puisse voir le jour sur Redon.

ALA (Nigeria)

Nadia LAMARKI, consultante

L’interrogation sur le sens de nos actes, de la vie anime mon travail de coach professionnelle. Mes pratiques en coaching et en formation s’attachent à faire que les humains apprennent à mieux se connaître pour mieux vivre ensemble. Installée depuis à Marseille, je sens les résonances de la coopérative funéraire de Rennes jusque dans les écumes marines.

THANATOS (Grèce)

Antoine COLLIAT, Coordinateur de projet

Lorsque Isabelle Georges – nous nous sommes connu.e.s dans le développement local – m’a présenté son projet de coopérative funéraire, j’ai tout de suite accroché à cette approche nouvelle des obsèques. De Villeurbanne, je suis le projet de la coopérative funéraire et l’inventivité de son équipe. Je me sens en résonance avec cette approche qui place l’accompagnement du.de la défunt.e et de son entourage avant un objectif de chiffre d’affaire.

ELLES SONT PASSÉES PAR LA COOP

MORRIGAN (Irlande)

Corinne LARRAY,
Conseillère funéraire

Corinne aura été la première salariée de la coop durant les 8 premiers mois et y aura fini sa carrière de conseillère funéraire. Elle nous a transmis son précieux savoir-faire, sa bonne humeur et ses savoureuses expressions avé un ptit accent du sud.

CHARON (Grèce)

Gilliane LARCHER,
en alternance

Gilliane a débarqué à la coop, en contrat d’alternance, un peu par un concours de circonstances. Et maintenant elle fait notre compta ! Bardée de tatouages, très pro, bosseuse et une bonne dose de sens de l’humour = coup de cœur de l’équipe.

Retour à l’accueil