LA RAISON D’ÊTRE DE LA COOPERATIVE FUNERAIRE DE RENNES

Un changement de posture dans le funéraire

Elle propose l’intégralité des services d’organisation des obsèques mais elle appartient aux citoyens et garantit une gestion désintéressée.

Agir pour et avec les familles

La coopérative s’engage pour le meilleur service à ses membres. les familles. Donc pas de pression de vente !

Le cœur de métier que nous cultivons est l’écoute, l’accompagnement et la proposition de services de qualité, en phase avec les besoins exprimés de façon éclairée.

Être un acteur éco-responsable du secteur funéraire

La coopérative funéraire de Rennes favorise toutes les démarches écologiques et vertueuses. Elle propose des alternatives respectueuses de l’écosystème.

Être ancrée sur notre territoire

L’action de la coopérative est ancrée dans le territoire de Rennes Métropole. Elle mobilise un réseau d’acteurs locaux engagés dans des dynamiques socio-responsables.

Être un lieu ressource sur la mort

La coopérative funéraire de Rennes s’engage dans des actions de sensibilisation. Elle porte haut et fort les idées que la mort fait partie de la vie, qu’elle n’a pas à être taboue, qu’elle est l’occasion de nous rassembler et de créer des liens.
Nous manquons encore trop souvent d’informations sur un sujet qui nous concerne tous, la coopérative est un espace ressource sur la mort.

ENVIE D’EMBARQUER DANS L’AVENTURE

Nous sommes 16 citoyens & citoyennes portés par ce projet de bâtir une coopérative funéraire à Rennes en 2019. Vous pouvez dès à présent rejoindre cette belle aventure en vous inscrivant sur notre liste de diffusion ou devenir membre de la coopérative. On devient membre parce qu’on est confronté au décès d’un proche, parce que l’on mène une réflexion pour ses futurs obsèques (on peut parler financement mais pour nous cela ne se limite pas à ça), ou simplement parce qu’on soutient le projet.

BLOG

FACEBOOKLIVE

https://www.facebook.com/coopfunerairerennes/videos/270762777432173/ Le lundi 4 mai cela a été l'occasion d'organiser notre premier CAFÉ MORTEL virtuel. Au menu nous avions Une chercheuse en psychologie passionnante Magali…

Café mortel épisode 7 et café virtuel N°1 certifié sans contacts et respectueux des gestes "barrières"

Voici un article qui présente Magali Molinié. Cet article provient du site internet http://accompagnerlavie.net Magali Molinié est psychologue clinicienne et auteure de l'ouvrage "Soigner les morts pour guérir les vivants" où elle…

Les médias parlent de nous et on adore !

Merci à tous ces journalistes qui ont franchi la porte de la coopérative et qui ont dû réaliser des articles dans des conditions pas toujours faciles ! Pour écouter l'interview de canal B c'est ICI Pour lire l'article de HAPPY…

AGENDA DE LA COOPÉRATIVE FUNÉRAIRE

CAFÉS MORTELS

L’intention

La coopérative funéraire de Rennes organise des cafés mortels depuis 2019 pour permettre

au public de s’informer, d’échanger et de débattre sur des thèmes liés au funéraire.

Et si on parlait de la mort : un café mortel est un temps d’informations volontairement

convivial dans un café, un bar sur un thème lié au funéraire avec un intervenant qui apporte

un regard, un point de vue qui alimente des échanges (paysagistes, anthropologues,

économistes, artistes, philosophes, etc).

L’inspirateur

Les cafés mortels sont inspirés du travail de Bernard CRETTAZ, ethnologue et sociologue

Suisse, sur les rites et coutumes qui accompagnent la mort dans la société. Il a organisé les

premiers cafés mortels en Suisse qui se sont développés en France (Rennes) et en

Angleterre.

(Le café mortel) « permet l’aveu du plus indicible et du plus intime dans la

futilité apparente des propos du café du commerce. Il crée de la légèreté pour

autoriser l’aveu du plus profond … car chacun le sait, nous allons au bistrot

avouer l’essentiel en ayant l’air de rien ».

Bernard CRETTAZ – Cafés mortels : Sortir du silence. p33

Les principes

Les cafés mortels de la coopérative funéraire de Rennes s’inspirent des principes du livre de

Bernard CRETTAZ mais aussi, dans leur animation, de la communication nonviolente de

Marshall B. ROSENBERG. Il s’agit de parler de la mort en

– Permettant, favorisant une parole authentique, vivante et vivifiante

– Dédramatisant par le boire et le manger (se mettre en convivialité)

– Écoutant les besoins des personnes et les demandes

« Aucun café mortel ne ressemble à un autre. La tonalité est souvent donnée

par la première personne qui s’exprime »

Bernard CRETTAZ – “Café mortel : Sortir du silence” p31

Le calendrier des cafés mortels à venir

● Accompagner les morts en période de pandémie avec Magali MOLINIE,

ethno-psychologue, lundi 4 mai (Facebook Live)

● Le déni social de la mort avec Eric CHEVET, philosophe, au café “Au Parc des Bois”

à Rennes (date à déterminer)

● Voyage avec la muerte avec Fanny LEGRAND, auteure (date et lieu à déterminer)

● Les rituels funéraires musulmans avec Abdou YASSINE (lieu et date à déterminer)

Les cafés mortels passés

••• Lundi 29 avril à 20h – Diffusion du documentaire LE DOMAINE de Greg Nieuviarts. C’était complet . Vous avez été plus de 100 personnes à nous rejoindre à la Parcheminerie et à nous poser tout plein de questions. J’espère que nous avons répondu à vos attentes. Pour le collectif qui porte le projet ce fut un bien joli moment.

••• Mercredi  22 mai de 20h-22h –  Les Contes et la Mort avec Jean-Pierre Mathias à la Mie Mobile
••• Mardi 18 juin de 19h 30 à 21h  –Le cimetière corps et âme, les cimetières paysagers des lieux apaisants, qui ressemblent au défunt. Échanges autour des cimetières d’aujourd’hui et de leurs évolutions vers des lieux plus naturels.
 avec Adélaïde Fiche de Folk Paysage au Café Cortina
••• Le 27 septembre de 19h30 à 21 h L’HUMUSATION (des corps), Francis BUSIGNY est un expert de cette approche différente et complémentaire de la crémation et de l’inhumation. Il a présenté la spécificité de cette technique qui consiste à recycler, à composter les corps des personnes décédées. Une approche, une technique, une vision des funérailles qui n’est pas (encore) autorisée en France mais qui se positionne pour répondre à de nombreux enjeux sociaux, économiques et environnementaux.
••• Le 24 octobre 2019 de 19h-21h aux Ateliers du Vent
Quels sont les soins du corps ? Quelles sont les différences avec une simple toilette ? Qui mieux que des thanatopracteurs pour en parler ? Deux professionnels, Nathalie SAUSSOL (HYTHA 35) et Carlo VANZATO (L’HERMINE) apporteront toutes les réponses aux questions que vous leur poserez.

••• Le 15 janvier 2020 à La Bottega Mathi

Les rituels funéraires catholiques avec le Père Philippe HEBERT Paule CHAUVEL

Pour plus d’info contactez-nous. Nos coordonnées sont en bas de page.