Festival de la Mort : ce qui va sortir de terre

PLONGEONS DANS LE PROGRAMME !

ven 20
sept

sam 21
sept

dim 22
sept

INSTALLATIONS PERMANENTES

ÉVÉNEMENTS

AU THÉÂTRE DU VIEUX SAINT-ÉTIENNE (sauf contre-indication).
14 rue d’échange, Rennes. Métro Sainte-Anne.

LES EXPOSITIONS

LE DESIGN & LA MORT

par les étudiant·e·s de LISAA*


Comment concevoir les espaces de demain pour évoquer la mort ?
4 étudiant.e.s de 5e année en archi-design ont conçu et développé 4 approches, 4 concepts qui seront exposés mais aussi partagés lors d’un échange avec le public.
+ 150 vanités par les 1e années
+ 22 projets par les 2e et 3e années
* L’Institut Supérieur des Arts Appliqués

RECETTES DE DÉFUNT·E·S

Une exposition collective
mise en scène par Mona Maire

Et si la mémoire était une histoire de goût ?
Et si à travers la cuisine nous faisions honneur à celles et ceux qui nous ont quittés. Nous avions envie de redonner goût aux autres et évoquer ces liens invisibles qui nous relient à notre mémoire. Celle des gestes du quotidien. Et pourquoi pas ensuite s’offrir un banquet.

LES BRODEUSES DE SONS

Lucile Milliard (podcast La mort tout un art) & Yasmine Abi Saab (Zéro de conduite)


Des mots autour du deuil collectés au gré des villages et des villes traversées pendant un an.
Donner à entendre ce qui nous relie à nos défunts dans un espace dédié à l’écoute, à la méditation. Là où le temps n’a plus de prise pour laisser reposer ce qui a été, ce qui est et ce qui sera.

LE PEUPLE DES OBJETS

par Lucile Marsaux, plasticienne

La mémoire que portent les objets laissés par les défunts ! Après avoir conçu lors d’ateliers en caravane plus de 100 reliquaires, Lucile Marsaux explore la manière dont les objets d’héritage permettent de conserver un lien avec les morts à travers une
structure éphémère faite de lumière.

SARCOPHAGES ANONYMES

par les familles de la coopérative funéraire

Comment les familles et les proches se sont emparés du cercueil, écrin créatif et sensible pour leur défunt. Témoignages photographiques.

LES FLATLINERS, ou expériences insolites

RUMEURS MORTELLES

une sieste sonore au son du Glas
par Vincent Raude


Dans un dispositif électro acoustique immersif, Vincent Raude nous invite à une sieste électronique avec pour seul orchestre le son du glas étirés, manipulés jusqu’à devenir musique.

LE THANATOMATON

par Marine Frugès & Ève Le Trévédic, plasticiennes

Pourquoi pas se mettre en scène dans un espace aussi fun qu’un cercueil customisé pour l’occasion. Marine & Ève nous redonnent à voir et à explorer un objet connoté. Le cercueil… Et si nous étions capable de nous en amuser et de le regarder autrement !

LES CRIÉES MORTELLES

Et si nous invitions les mortels à envoyer leur message vers l’au-delà. Et si une personne pouvait être le passeur, le crieur de ces mots. La coopérative funéraire de Rennes avait envie de laisser place à ses mots collectés pendant toute la durée du festival et de les porter haut et fort lors de rendez-vous donnés au public.
Ces criées mortelles sauront nous faire revivre des moments uniques où les mots souffleront la mémoire de l’autre.

LE BANQUET DE L’AU-DELÀ

par le groupe Nourritures
du collectif du Festival

Comme tous les jours, on mange ? Non !!! Ce jour-là, tout est différent, les nourritures sont symboliques, elles accompagnent un passage de la vie à la mort pour le ou la défunt·e et pour nous-mêmes. Les mort·e·s à table seront incarné·e·s par des participant·e·s à nos ateliers, devenu·e·s pour l‘occasion comédien·ne·s, conteur·euse·s… Bref, passeur·ses d‘histoires! et pas n’importe lesquelles, des histoires de nourritures bien sûr.

FLIRTING WITH FINITUDE

par Cristina Maldonado, artiste visuelle


Flirting with finitude est un catalogue d’expériences immersives, certaines créées spécialement pour le Festival de la Mort. Cristina Maldonado, artiste mexicaine installée à Prague, a pensé à une agence de voyage d’un nouveau genre.
Celle qui ose explorer la notion de finitude.

L’atelier CONTES & PAIN

avec Peggy Dalibert (Quignon sur rue)
& Myriam Gauthier, conteuse

Autour d’un four à bois, nous vous proposons de préparer la fournée des pains destinés au grand
banquet mortel du festival. En notre compagnie, vous mettrez la main à la pâte et nous vous partagerons quelques contes autour de la mort.

LA VEILLÉE

avec la Cie Dicilà, Perrine Aterianus
& Elie Guillou

Une scénographie chaleureuse, un peu “comme à la maison ou comme au bar du quartier”, des
tables (pas trop grandes) avec des nappes et des chaises, des lampes de maison, une guirlande
guinguette, des bougies…. Une assemblée qui se réunit autour de la question de la mort. Où chacun des participants peut contribuer à travers le chant mais aussi les mots. C’est avant tout
une façon douce de partager ensemble. Une façon de veiller sur nous même face à la mort.

MISE EN BIÈRE du festival

par le collectif du festival

Surprise !

LES CONFÉRENCES

LES MOTS
DE LA FIN

avec François Damas
& Agnès Le jeune


Les mots de la fin, c’est tout d’abord un documentaire. Puis ce sont 3 conférences dans trois
lieux différents pour aborder cette façon de dialoguer avec notre finitude, pour border le thème
des mots de la fin de vie. Pour cela 2 expert.e.s et une réalisatrice.
le 20 à Askoria, 15h.
le 21 au Vieux St-Étienne.
le 22 aux Champs-Libres, 16h.

LE DESIGN
& LA MORT

avec les étudiant·e·s
de LISAA


Depuis un an les étudiant·e·s de LISAA ont abordé la question de la mort au regard de leurs études.
Entre design d’objets et conception d’espaces propres à accueillir mais aussi célébrer la perte d’un proche. Nous allons traverser leurs questionnements, leurs approches. Mais aussi, nous allons partager ce que cela veut dire de questionner la mort quand on est étudiant en design.

LES OBJETS
COMME ESPACES
DE MÉMOIRE

avec Lucile Marsaux,
collectif belge Dia de Muertos
& Cristina Maldonado


De l’intime à l’objet collectif, l’objet se déplace et remplit diverses fonctions. À travers 3 expériences nous allons questionner la place de l’objet dans notre société, dans nos rituels et nos pratiques de demain.

LES SPECTACLES

FIGUREC

de la Cie Mange !


Librement inspiré du roman éponyme de Fabcaro, FIGUREC met en scène une réunion publique
d’une association militante de figurants de funérailles. La coopérative met à l’honneur la compagnie Mange ! avec qui elle a noué des liens de travail depuis maintenant 3 ans.
Mange! sait manier l’humour mortel en pleine conscience. Et de l’humour, il en faut parfois pour
relever le débat. Alors profitons en.

PROCESSION FUN !
dans les rues de Rennes

avec la fanfare Musical Social Club,
les Majorennes et le Chœur Mortel


Porter les chants du monde à travers un Chœur Mortel, vivre les funerals avec le MSC, accompagné d’un collectif de majorettes, La coopérative avait envie de s’ouvrir à la ville et faire communauté autour de la mort. La mort peut être profonde, sensible, collective mais aussi intime. On peut avoir envie de la fêter pour mieux commémorer.
Quoi de mieux que la musique pour nous donner à entendre tout cela.

VOILÀ TOUT CE QUI VA ÉMERGER & VOIR LE JOUR !

Retour à l’accueil