La question de la solidarité est au coeur des réflexions de la coopérative. Comment faire en sorte que tout un chacun puisse avoir accès à des funérailles dignes. Comment la coopérative peut jouer son rôle en la matière ? D’abord nous faisons en sorte que chacun ait accès à une information exhaustive et transparente : quels sont les domaines des possibles ? Qu’est ce qui est obligatoire / optionnel ? Quelles sont les alternatives moins, voire non coûteuses et emplies de sens ? Dans les coopératives funéraires, il n’y aura jamais d’exploitation d’un moment de vunérabilité. Mais une fois que l’on a fait cela, il demeure un coût incompressible d’environ 2 000 € . Quid des personnes qui ne sont pas en capacité de le prendre en charge ?

Et bien actuellement, à la coopérative funéraire de Rennes, nous y sommes confrontés. Priscilla, une jeune femme de 24 ans a perdu son père et ne pourra pas prendre en charge le coût d’obsèques. Alors nous avons actionné nos réseaux pour identifier les dispositifs d’action sociale. Pour l’instant, la jeune femme ne rentre pas dans les bonnes cases. Alors on va poursuivre notre exploration de dispositifs. Et on va travailler collectivement sur cette question avec notre conseil d’effervescence et nos membres. Mais, là, il y a comme un caractère d’urgence et comme disent nos amis québecois on n’ avait pas envie d’être assis sur notre steak , : nous avons décidé de lancer une cagnotte de soutien qui sera intégralement déduit de la facture. Alors si vous voulez participer, relayer, diffuser, en parler c’est ici : https://lacagnottedesproches.fr/cagnotte/soutien-a-priscilla/

Mercissssss