Nous vous faisons ici quelques suggestions de livres sur lesquels nous allons nous appuyer lors de notre café mortel qui aborde le fait de parler de la mort aux enfants.

Si vous avez d’autres suggestions n’hésitez pas à nous envoyer un résumé du livre, son titre dans les commentaires. Nous nous empresserons de prolonger la liste ici proposée.

Rien est toujours avec moi, autour de moi. Il est toujours de bonne humeur et ne dit jamais rien de méchant. Je fais des tas de choses avec Rien. Pourtant, il arrive que Rien ne comprenne rien de rien. Quand je lui dis que j’aimerais bien rejoindre Maman au ciel, sur les montagnes d’Himalaya, par exemple. Rien, c’est mon ami à moi et rien ne le remplacera jamais.

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/moi-rien

C’était une très vieille femme, qui n’entendait et ne voyait presque plus rien. Lorsqu’un jour, la mort vint frapper à sa porte, elle la pria gentiment d’entrer. Elle était bien contente d’avoir de la visite. La mort fut si surprise… qu’elle en tomba malade !

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/bonjour-madame-mort

Un livre qui répond par la fiction aux questions sur la mort.Pour les jeunes enfants, la mort est très souvent source de questionnement et même parfois d’angoisse. Ils ont pu la vivre de près, avec le décès d’un proche ou d’un animal familier, ou bien ils en ont entendu parler.Ce livre propose de répondre à six questions existentielles que se posent les tout-petits : – Pourquoi ça existe, la mort ?- Peut-on savoir quand est-ce qu’on va mourrir ?- Pourquoi on vit si on meurt après ?- Comment c’est, quand on est mort ?- Qui s’occupera de moi quand tu seras parti ?- Si quelqu’un meurt, je serai triste toute ma vie ?Pour chacune de ces questions, une petite histoire permettra aux enfants d’appréhender ce grand mystère qu’est la mort. Dans un deuxième temps, de petits dialogues mettant en scène des animaux permettront de faire naître un dialogue entre parents et enfants, et aideront les adultes à trouver les mots justes pour rassurer les tout-petits.

https://www.decitre.fr/livres/les-questions-des-tout-petits-sur-la-mort-9782747027854.html#resume

Sous l’inspiration de Lisbeth Zwerger, Virginie Jamin signe ici un premier album mélancolique et imaginatif. Aux tons pastel, de grandes images au cadrage original, conte l’histoire d’une très vieille dame, Henriette, dont le visage ne sera jamais dévoilé, regardant avec amusement les passants sous sa fenêtre. C’est au jardin du Luxembourg qu’elle fait la connaissance d’Armand, un petit garçon qui se sent bien seul. De leur rencontre naît une véritable amitié, qui se tisse au fil des histoires que la vieille dame sait si bien lui raconter. Petit à petit, Armand, encouragé par Henriette, développe lui aussi son talent de conteur. Mais un beau jour, Henriette devient si petite qu’elle n’est pas plus grosse qu’une noisette et finalement disparaît complètement. Mais Armand aura toujours des histoires à raconter… Une métaphore de la vieillesse et du temps qui passe. Virginie Jamin dévoile avec cet album de vrais talents de conteuses. On attend ses prochains ouvrages pour apprécier l’étendu de la sa palette graphique.

https://www.ricochet-jeunes.org/livres/dans-les-yeux-dhenriette-0

« Il est paradoxal de vouloir expliquer la mort à sa fille de onze ans. Il semble qu’il y ait mieux à faire, ou plus urgent, ou moins difficile. Pourtant, dire la mort, l’envisager sans la réduire, la mesurer sans la minimiser, l’évoquer précisément sans l’élucider, ce n’est ni la comprendre ni l’expliquer, ces tâches sont rationnellement impossibles. C’est l’entendre ou l’apprivoiser, pour éviter l’horreur et la peur.
Dialoguer avec un enfant sur la mort peut être une des meilleures façons de se tenir au plus près de la vie en tentant de faire reculer le silence et l’angoisse. » E. H.-P.

https://www.seuil.com/ouvrage/la-mort-expliquee-a-ma-fille-emmanuelle-huisman-perrin/9782020474351

Depuis toujours l’être humain se questionne sur la mort. Pour l’aider à surmonter ses peurs et la douleur de la perte de ses proches, il se sert de rituels et s’appuie sur des croyances particulières selon les civilisations. Ce livre traverse le monde et les époques pour nous raconter ce qui, pour beaucoup de civilisations, n’est qu’une étape.
Il commence par définir ce qu’est la mort, et l’on découvre que les progrès de la médecine ont considérablement fait évoluer cette notion depuis un siècle. À travers l’examen des plus anciennes sépultures, on y apprend comment les Néandertaliens honoraient les morts. On explore aussi les rituels des autres espèces animales, et il y en a d’étonnants ! On y découvre des fêtes des morts en musique, comme à La Nouvelle-Orléans ou au Mexique lors des Dias de los muertos, on y rencontre quelques spectres, des anges et des momies. On peut même s’essayer à l’immortalité… ! Triste, la mort ? Pas toujours…?!

https://www.actes-sud-junior.fr/9782330141615-l-claire-lecoeuvre-charlotte-gastaut-la-vie-c-est-mortel.htm
2 réponses
  1. Fanny David
    Fanny David dit :

    Bonjour,
    Je suggère le livre « L’enfant et le gorille » de Jackie Azua Kramer magnifiquement illustré par Cindy Derby, aux éditions Kaléidoscope. Un dialogue poignant entre un enfant et un gorille imaginaire pour aider à vivre le deuil d’un être cher.
    Belle journée,
    Fanny

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à isabelle.georges Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.