Voilà la première saison est close. C’est avec émotion que nous vous transmettons ces quelques photos ainsi que quelques documents qui permettront à chacune et chacun de continuer le voyage que nous avons entrepris aux côtés d’ADELAÏDE FICHE.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

19H – ON Y MANGE
ON SE RETROUVE
19H 30 – VINCENT PRÉSENTE LES PRINCIPES DU CAFÉ MORTEL

Les PRINCIPES du café mortel

Et si on parlait ensemble de la mort

• en permettant, favorisant une parole authentique, vivante et vivifiante

• en dédramatisant par le boire et le manger

• en écoutant les besoins des personnes et les demandes

Chacun est invité

● à parler à coeur et à tripes

● à écouter les paroles des autres avec bienveillance

● à boire et à manger

REVENIR AU ORIGINE DES CAFÉS MORTELS

BERNARD CRETTAZ, le penseur des Cafés Mortels en Suisse

(le café mortel) « permet l’aveu du plus indicible et du plus intime dans la

futilité apparente des propos du café du commerce. Il crée de la légèreté pour

autoriser l’aveu du plus profond … car chacun le sait, nous allons au bistrot

avouer l’essentiel en ayant l’air de rien ».

Bernard CRETTAZ – Cafés mortels : Sortir du silence. p33

19h35 – C’EST AU TOUR D’ADELAIDE FICHE DE PRENDRE LA PAROLE
1 HEURE POUR NOUS PARLER DES CIMETIÈRES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

quelques images pour retracer ce qui a été partagé

1 H pour échanger, partager entre nous et avec Adélaïde.

LES RITUELS POSTMORTELS

QUELQUES ARTICLES POUR NOURRIR CE QUI A PU ÊTRE PARTAGÉ À LA FIN DES ÉCHANGES.

https://www.cairn.info/revue-societes-2007-3-page-109.htm#

https://www.seban-associes.avocat.fr/wp-content/uploads/2017/01/Le_funeraire_2_0.pdf

2 réponses
  1. Perrault
    Perrault dit :

    bonjour, j’ai découvert dans un journal de la ville de Rennes votre existence e tl’existence des cafés mortel, cela m’interpelle, merci de m’indiquer comment vous rencontrer lors d’un prochain café

    Répondre
    • isabelle.georges
      isabelle.georges dit :

      Bonjour,
      j’espère que cela vous a interpellé dans le bon sens. notre objectif n’est évidemment pas de choquer mais de questionner/interpeller pour favoriser les échanges autour de la mort.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.